film

Je marque les arbres pour les reconnaître après

  • Je cherchais une formation artistique pluridisciplinaire, j’ai trouvé Le Fresnoy. Panorama 15 est pour moi l’occasion de présenter un film. Il est composé d’une partie d’images documentaires et d’une autre partie d’images en 3D. L’idée de départ a été de filmer mon journal personnel, sans toutefois me montrer à l’écran. Je me suis rapidement rapprochée d’un centre social pour trouver des personnes qui voudraient participer à mon projet, quelques-unes ont répondu à ma proposition. Je les ai laissées entrer dans le projet et ce sont finalement elles qui ont pris plus de place que moi sur les images. Il me tenait à cœur de parler de mes souvenirs, de ma mémoire, finalement sans me filmer. Il y a rapidement eu une connexion entre ces personnes et moi, nous sommes parvenues à une intimité qui a laissé une trace entre nous. J’ai tourné une grande partie des images dans des lieux extérieurs peu fréquentés, essentiellement des sortes de terrains vagues qui ont autrefois accueilli des sites industriels qui sont devenus des friches puis ont été rasés. Le traitement du son a été très important dans la réalisation du film, on y retrouve le son de la ville, un peu celui de la nature mais surtout une voix off qui relate des souvenirs. J’aime beaucoup travailler le dessin sonore dans mes films.

  • Tatiana Fuentes Sadowski

    Née en 1981 à Lima, au Pérou.
    Vit et travaille à Lille.

    http://panorama15.lefresnoy.net/sites/panorama15.net/files/styles/large/public/still-1_0.png?itok=tCnKdJaY

Je marque les arbres pour les reconnaître après-Panorama 15